Vous êtes ici

tutoriel

Découper une vidéo rapidement sans perte de qualité

Sans aller jusqu'au montage vidéo, qui nécessite quelques heures d'apprentissage dès lors que l'on souhaite atteindre un minimum de qualité, il est fort probable que vous ayez déjà eu besoin de découper une vidéo pour en extraire seulement une partie.

Je ne vous apprendrais pas qu'il existe déjà une multitude de logiciels qui permettent de réaliser cette opération. En revanche celui que je vais vous proposer a deux avantages :

  1. il repose sur FFmpeg, un couteau-suisse du genre qui peut traiter de nombreux formats de vidéo et audio.
  2. par conséquent il conserve le format original et n'applique aucun traitement qui pourrait nécessiter un ré-encodage et donc une perte de qualité (bien que ce soit une possibilité par ailleurs si l'on souhaite un changer de format ou de résolution)

Comme cela reste peu pratique d'utiliser la ligne de commande pour ce genre de traitement, il est préférable d'utiliser une interface graphique, et c'est justement la raison d'être de LosslessCut dont voici la description :

LosslessCut vise à être l'interface graphique multiplateforme ultime d'ffmpeg pour des opérations extrêmement rapides et sans perte sur des fichiers vidéo, audio, de sous-titres et autres fichiers médias connexes. La principale caractéristique est le découpage sans perte de fichiers vidéo et audio, ce qui permet de gagner de l'espace en découpant grossièrement vos gros fichiers vidéo provenant d'une caméra vidéo, d'un GoPro, d'un drone, etc. Elle vous permet d'extraire rapidement les bonnes parties de vos vidéos et de jeter de nombreux gigaoctets de données sans avoir à effectuer un réencodage lent et donc sans perte de qualité. Vous pouvez également ajouter une piste de musique ou de sous-titres à votre vidéo sans avoir besoin de l'encoder. Tout est extrêmement rapide car il fait une copie de données presque directe, alimentée par le génial ffmpeg qui fait tout le travail.

Il est compatible avec les principaux systèmes d'exploitation pour postes de travail : GNU/Linux, Mac OS X, Windows et vous pouvez le télécharger ici

Son fonctionnement est on ne peut plus simple :

Une fois le logiciel ouvert faites glisser une vidéo sur la fenêtre de celui-ci, puis à l'aide de la bande qui se trouve sous la vidéo déplacez vous en avant ou en arrière, soit avec la souris, soit avec les touches ⬅️ ou ➡️ du clavier. Cliquez sur 👈🏻 ou 👉🏻 pour définir respectivement le début ou la fin du morceau souhaité. Il ne vous restera alors plus qu'à cliquer sur "Exporter" tout en bas à droite pour créer l'extrait.

Rédiger une belle documentation au format HTML5

Fichier attachéTaille
Plain text icon test.txt4.01 Ko

1

Plutôt que d'utiliser un éditeur HTML comme BlueGriffon, je vous recommande d'emblée et au préalable la rédaction de votre documentation au format markdown, cela vous rendra certainement plus productif car vous pourrez vous concentrer uniquement sur le contenu tout en ayant l'assurance que votre documentation respectera strictement la mise en page et la charte graphique que vous aurez choisie. Sans parler d'automatisation puisque vous pourriez même le produire directement et simplement depuis une base de données ou une application disposant d'une Interface de programmation — Wikipédia ou de fichiers dans un format ouvert.

Néanmoins, vous en conviendrez, comme markdown n'est pas nécessairement ce qu'il y a de plus lisible ou accessible, il est préférable de l'exporter ensuite dans un autre format comme le HTML5. Soit sous forme de présentation dynamique (avec par exemple les frameworks reveal.js, S5, HTML Slidy, etc.) soit dans un(des) fichier(s) statique(s).

Dans le cas du HTML5 statique plusieurs options sont possibles : soit utiliser des solutions dédiées aux développeurs comme DAUX.IO ou MkDocs qui sauront parfaitement l'analyser, soit comme je vais vous le présenter (selon le principe KISS), en utilisant seulement Pandoc et un thème.

N.B : si vous n'avez pas le temps de convertir la documentation ou que vous souhaiteriez qu'elle soit directement publiée sur un serveur web dont vous n'aurez pas accès au backend utilisez un un wiki comme Wiki.js

Dans cet exemple mon choix se porte sur le thème de GitHub compte tenu du fait qu'il est complet, qu'il a déjà fait ses preuves et qu'il semble respecter des principes d'accessibilité (à confirmer).

Enfin, afin de rendre le document aussi portable qu'un fichier généré par traitement de texte (Word, LibreOffice) ou un PDF il sera préférable de ne générer qu'un fichier plutôt qu'un dossier contenant un fichier HTML et ses ressources numériques (images par exemple)

Prérequis

Pandoc

Installation

Pour les Debian, Ubuntu et autres dérivées :

sudo apt install pandoc

Pour les Redhat, Fedora et autres dérivées :

sudo dnf install pandoc  

Pandoc Github flavored HTML5

Installation

git clone https://github.com/tajmone/pandoc-goodies.git  
mkdir -p ~/.pandoc/templates/  
cp -r pandoc-goodies ~/.pandoc/templates/

Conversion

Après rédaction de votre fichier au format Markdown utilisez la commande suivante :

pandoc --template=GitHub.html5 --self-contained test.md -o documentation.html  

dans laquelle : - test.md est le nom du fichier source Markdown - documentation.html le nom de la documentation produite - --self-contained est l'option qui vous permet de tout fusionner dans un seul fichier HTML

Démonstration

GitHub Pandoc HTML5 Template — Preview
Cet article de blog

Rendre plus "propre" un paragraphe extrait d'un fichier PDF

Fichier attachéTaille
Image icon texte.png54.3 Ko

Si comme moi vous avez déjà eu besoin d'extraire du texte d'un fichier qu'une personne (ou entité) a eu - pour diverses raisons 1 2 - la mauvaise idée d'enregistrer au format PDF, vous devez savoir qu'en général la mise en forme pose problème : lorsque vous collez le contenu dans un traitement de texte comme Microsoft Word ou LibreOffice Writer ou encore dans un éditeur de texte, vous avez dû constater qu'à chaque fin de ligne un nouveau paragraphe (avec un retour à la ligne) est créé.

L'horreur.

Sachez toutefois qu'il reste possible de limiter les "dégâts" et de rendre un peu plus exploitable le texte.

Pour cela vous devez soit disposer d'un traitement de texte, soit d'un outil capable de remplacer du texte dans un fichier avec des expressions régulières comme les bien aimés sed et awk ou encore un éditeur de texte qui dispose d'une fonction de suppression des retours à la ligne.

Nous allons voir ici comment procéder avec LibreOffice.

  1. Sélectionnez et copiez le texte dans un fichier PDF (CTRL+C)
  2. Ouvrez LibreOffice Writer et collez le texte (CTRL+V)
  3. Ouvrez la fenêtre de recherche et remplacement (CTRL+H)
  4. Cochez Expressions régulières
  5. Dans Rechercher saisissez le caractère $
  6. Puis cliquez sur Tout remplacer

Nettement mieux déjà, non ?

Il vous restera à rajouter quelques retours à la ligne dont la suppression n'était pas nécessaire, supprimer des tirets ou encore rajouter des espaces entre certains mots. Mais cela représente moins de travail.

Avec Jitsi Meet Electron la prise de contrôle à distance sécurisée, libre et multiplateforme est enfin simplifiée !

Si vous pratiquez l'assistance informatique pour vos proches, vous devez certainement connaître TeamViewer, c'est la référence dans le genre pour prendre la main à distance sur le poste d'une autre personne car il est simple d'utilisation et qu'il joui d'une certaine réputation avec le temps, donc une majorité de gens le connaissent. Mais ça c'est quand on ne se préoccupe que des fonctionnalités et qu'on oublie les risques de sécurité et d'espionnage industriel, comme certaines entreprises française en ont fait les frais à une époque. D'un autre côté en entreprise il existe les classiques VNC, RDP, Skype Enreprise ou encore assistance à distance Windows, parfois difficiles à mettre en œuvre pour un particulier (envoi de fichiers, trouver l'adresse IP, ouverture de ports sur la box ou que sais-je encore).

Aujourd'hui il semblerait que j'aies trouvé le logiciel qui combine le meilleur des deux mondes : Jitsi Meet Electron.

Jitsi Meet Electron est une application de bureau (pour poste de travail sous Mac OS, GNU/Linux ou Windows) reposant comme son nom l'indique sur le framework open source Electron qui permet de rejoindre une réunion à distance sur n'importe quelle instance de Jitsi Meet publique sur internet (ou en réseau local si vous en auto-hébergez une ainsi). Dans le contexte actuel (confinement dû au covid19, recours accru au télétravail), la réputation de cette solution de Messagerie instantanée, Visioconférence, audioconférence à plusieurs n'est évidemment plus à faire, car d'une extrême simplicité et très performante par ailleurs et sécurisée pour couronner le tout (avec un chiffrement de bout en bout par exemple). Mais Jitsi Meet Electron va un peu plus loin : d'abord parce qu'une application de bureau est souvent plus confortable et fonctionnelle qu'un simple onglet dans un navigateur (meilleure intégration au système d'exploitation, enregistrement de préférences) elle va aussi vous permettre de prendre le contrôle à distance d'un ordinateur qui dispose de celle-ci.

Pour cela, une fois que les participants (au moins 2 évidemment, et il faudra penser à protéger la réunion par mot de passe !) il vous suffira de cliquer sur les trois petits points en bas à gauche de votre interlocuteur puis sur "Start/stop remote control", ce dernier devra alors confirmer en cliquant de son côté sur "Allow".

And voilà !

Le logiciel est en version beta et comporte sans doute encore quelques bugs ou des traductions incomplètes, mais rien de rédhibitoire à mon sens.

MAJ du 10/04/2020 : un bug empêche pour l'instant de prendre la main sur un poste sous GNU/Linux depuis un poste sous Windows par exemple.

MAJ 2 : il faut juste désactiver le bac à sable.

Une meilleure expérience de la ligne de commande avec l'émulateur de terminal tilix et l'interpréteur de commandes fish

J'utilise ces deux outils au quotidien et ils pourraient être des prérequis dans les prochains tutoriels publiés sur ce blog. Ce billet a simplement vocation à les mettre en lumière, il serait dommage de vous en passer si vous êtes débutant.

FISH

Pour commencer Friendly Interactive Shell (aka Fish) intègre des fonctionnalités telles que la coloration syntaxique, la saisie automatique au fur et à mesure et la possibilité de compléter les commandes de manière sophistiquée ou encore l'insensibilité à la casse quand c'est utile, sans qu'aucune configuration ne soit nécessaire.

Installation de Fish sous Debian/Ubuntu :

sudo apt install fish

chsh -s /usr/bin/fish

TILIX

Tilix quant à lui permet d'avoir plusieurs terminaux dans la même fenêtre voir de créer des groupes de terminaux, de gérer des sessions, de rechercher des commandes déjà utilisées, de configurer des raccourcis claviers, de synchroniser des commandes entre plusieurs terminaux ouverts, etc.

Installation de Tilix sous Debian/Ubuntu :

sudo apt install tilix

Pages

Subscribe to RSS - tutoriel